courir74.com

Semi Marathon Marvejols-Mende

Semi Marathon Marvejols-MendeHALF-MARATHON "MARVEJOLS-MENDE" (France)
Lets Run the Legend ! / Venez courir la legende !
Website : http://www.marvejols-mende.org/
Facebook : https://www.facebook.com/semimarathonmarvejolsmende/
Google map : pour rejoindre Marvejols (48), les ravitos, trouver un hébergement
Carte Ign : pour étudier le terrain de l'épreuve.

Message de Semi Marathon Marvejols-Mende du 25-07-2019Le 25-07-2019 :
midilibre.fr : Près de 300 enfants ont couru la légende, en ce dimanche 21 juillet. Partis du jardin Pierre-Couderc, à Mende, ils ont parcouru entre 800 m et 2,8 km, en fonction de leur âge.
En voir plus

Message de Semi Marathon Marvejols-Mende du 23-07-2019Le 23-07-2019 :
Ce soir 51 ème édition du café de la paix.
Venez nombreux inscriptions gratuites à partir de 18h. Clôture des inscriptions à 19h 20.
Les courses débuteront à 20h.
En voir plus

Le 22-07-2019 :
Photos vidéos et résultats de Rémi Jegard sur runningmag.fr

Message de Semi Marathon Marvejols-Mende du 22-07-2019Le 22-07-2019 :
Photo7 - Photos de la descente de l'Ardèche en canoë : Les photos de course commencent à apparaître sur photocanoe.net sur l'onglet Marvejols Mende.
En voir plus

Message de Semi Marathon Marvejols-Mende du 22-07-2019Le 22-07-2019 :
old.le-sportif.com : Résultat et Classement de la manifestation sportive suivante : Semi-Marathon Marvejols-Mende - Marvejols Mende - Lozère (48) - France
En voir plus

Le 22-07-2019 :
Un grand merci à l'ensemble des participants de cette belle 47 ème édition...
Merci également à toutes les personnes qui ont suivi le plan d'entraînement mis à disposition sur les réseaux, en espérant qu'il vous a été utile et efficace.
À l'année prochaine !

Message de Semi Marathon Marvejols-Mende du 22-07-2019Le 22-07-2019 :
midilibre.fr : Il y a la course, et tout ce qui va autour : la solidarité, le don de soi, l'amitié. C'est aussi ça, le Marvejols-Mende.
En voir plus

Message de Semi Marathon Marvejols-Mende du 22-07-2019Le 22-07-2019 :
midilibre.fr : C'est Félicien Muhitira qui a remporté le 47e Marvejols-Mende. Et c'est Joyce Kiplimo qui a franchi la première la ligne d'arrivée sur le foirail de Mende.
En voir plus

Le 20-07-2019 :
Achetez vos tickets sur les lieux d'accueil à Mende ou Marvejols pour la super soirée du dimanche soir ! AMBIANCE GARANTIE ! Repas traditionnel et concert de Luiggi !
15 € adulte - 8 € enfant

Le 20-07-2019 :
Défilé des favoris ce samedi 20 juillet à 12H à Marvejols au départ de la place Henri Cordesse, et 17h45 à Mende au départ du foirail. Les enfants sont conviés pour défiler avec les élites et les drapeaux.

Message de Semi Marathon Marvejols-Mende du 19-07-2019Le 19-07-2019 :
Merci à hyper u !!!!!!
En voir plus

Message de Semi Marathon Marvejols-Mende du 19-07-2019Le 19-07-2019 :
mende.fr : La 47e édition du mythique semi-marathon lozérien se tiendra dimanche 21 juillet. Des milliers personnes vont participer à l'événement.
En voir plus

Le 19-07-2019 :
N'oubliez pas de prendre votre douche après la course. Elles se situeront au gymnase piencourt à Mende biensur☺

Le 19-07-2019 :
Remise des prix à 16H à Mende au Théâtre
venez faire votre sieste au frais (pour préparer la soirée dansante) ou profiter de cette superbe remise des prix internationale
Apéritif offert ensuite avec une animation musicale

Le 19-07-2019 :
Animations du week end :
-Stand maquillage gratuit le samedi pour les enfants à Mende
-Exposition photos
- démonstration de capoiéra à Marvejols le samedi
- Espace cinéma (avec projection des films de la course et de FREE TO RUN) à Mende et Marvejols tout le weekend
- projection des premières images de la courses le dimanche à 15H au théâtre de Mende
- jeux animés par le speaker et musique sur le car podium à Mende le samedi
- salon d'exposants locaux à Mende (voitures en exposition, vélos électriques, chemin urbain V...)
- petit tour en train gratuit sur présentation du dossard à Mende
- Jeux XXL en bois pour les enfants à Mende le samedi
-borne à selfies à Mende
-défilés des coureurs
-Peña à Mende le samedi

Le 19-07-2019 :
Navettes gratuites de Mende à Marvejols le dimanche matin pour rejoindre la course:
5h50à7h30
après la course pour retourner à Marvejols : 12h, 12h30,13h,13h30
lieu de départ : gare routière de mende

Le 19-07-2019 :
Ce weekend relevez ce défi fou, surprenez tout le monde et inscrivez vous ☺

Message de Semi Marathon Marvejols-Mende du 19-07-2019Le 19-07-2019 :
Semi Marathon Marvejols-Mende : Les animations musicales
En voir plus

Le 18-07-2019 :
Vous pouvez également retirer votre dossard au denier moment le dimanche matin à Marvejols. Tous les dossards y sont rapatriés.

Message de Semi Marathon Marvejols-Mende du 18-07-2019Le 18-07-2019 :
Prenez vous en photo devant nos partenaires
En voir plus

Accès aux archives

2019

Plus d'infos sur Semi Marathon Marvejols-Mende

Marvejols-Mende, l'Histoire de la Légende
Après s'être attelé en 1969 à lancer les courses sur route en France,
Jean-Claude MOULIN et son équipe décidèrent de créer un semimarathon
en Lozère.
En 1993, 34 nations présentes et un duel terrible entre les Kenyan, les Russes et
CHAUVELIER qui tournera à l'avantage de ce dernier, lui permettant de signer sa 5ème
victoire à Mende devant une foule innombrable. En féminines, doublé russe avec la
victoire de SOUKHOVA devant NAUMOWA.
En 1994, deux grandes vedettes au départ, le champion du Monde de marathon
l'Américain Mark PLAATGES et le Sud-américain Orlando VERA, quadruple vainqueur de
la célèbre Corrida de Sao Paulo. C'est le petit équatorien, VERA qui l'emportera devant 6
africains. Le 1er français sera seulement 22ème. Chez les féminines, le doublé russe de
l'année précédente est inversé.
En 1995, suspense total pour la victoire entre le Kenyan MASAI, échappé dès le premier
col et le Marocain EL HAMADI qui le rejoint à 3 km de l'arrivée. Dans la dernière descente,
EL HAMADI ira jusqu'au bout de ses forces pour emporter l'épreuve et battre le record. On
notera l'arrivée prometteuse, en 3ème position, du 1er français Philippe REMOND. La
Roumaine BARBU s'imposera devant la Marocaine MARAOUI.
En 1996, il avait promis, l'année précédente, qu'il gagnerait. Il le fait. Philippe REMOND,
en revenant dans Chabrits sur le Kenyan N'DOME, échappé de la première heure,
s'assure la victoire et une ovation sans précédent des 15000 spectateurs à l'arrivée dans
Mende. L'équipe kenyane marque la course, bien que l'on retrouve 12 nations différentes
dans les 20 premiers. Chez les féminines, Raquia MARAOUI, souvent 2ème, l'emporte sur
la Française Isabelle GUILLOT, qu'elle rattrape à 1500 m de l'arrivée.
En 1997, record de participation de nouveau battu, la limite des 5000 participants est
atteinte. Les athlètes de l’équipe, interdit de course par la FFA pour préparation aux
championnats du monde, regarderont le duel entre les Kenyan et les Marocains. KIMAYO
l’emporte en pulvérisant le record de la course et Isabelle GUILLOT gagne enfin devant la
Kenyane N’GERI.
En 1998, année du jumelage avec le marathon de Chicago, les Américains sont venus sur
l ‘épreuve et les Mendois seront à Chicago en octobre de la même année. La course,
disputée sous une chaleur caniculaire, est sous l’emprise des africains. Marocains,
kenyan, éthiopiens et tanzaniens se disputent la victoire. L’Ethiopien ALEMAYEHU
l’emporte pour la 1ère, le Marocain EL AHMADI est pour la 4ème fois sur le podium, et
chez les féminines le duel entre 2 anciennes lauréates de l’épreuve est remporté par la
Tchèque PETERKOVA.
En 1999, sous une chaleur accablante s’est disputée la 28° édition de la plus grande
épreuve sportive lozérienne. Un jeune athlète de 20 ans, le tanzanien NGADI inscrit son
nom au palmarès de cette course de légende. Le vainqueur de l’année précédente,
l’Ethiopien ALEMAYEHU ne termine que 9°. Côté féminin, la surprise est venue de la
russe Ioulia GROMOVA qui a effectué une formidable remontée pour s’imposer devant la
française Hafida GADI et Jacqueline JEROTICH (Kenya).
En 2000, sous un temps frais, les 3924 partants se sont encore une fois régalés sur ce
très rude parcours. Chez les hommes, Robert CHERUYIOT, en attaquant à 500 mètres de
l’arrivée, s’impose en 1H12’57 ‘’ devant son compatriote Inock KETER, la troisième place
revenant à l’Italien Roberto BARBI. Chez les femmes, la vétéran tchèque Alena
PETERKOVA l’a emporté à l’expérience devant Ioula GROMOVA et Margaret KERUBO.
En 2001, Cette 29ème édition voit une domination sans partage des athlètes Kenyans.
Chez les hommes NYEBUTI s'échappe seul dès les premières difficultés, alors que chez
les féminines Inès CHENONGE s'impose dans le dernier kilomètre à une ancienne
lauréate la Russe Ioula GROMOVA.On notera la belle 4ème place de la jeune Française
Hafida GADI, le 1er Français Mohamed SERBOUTI sera lui 10ème.
En 2002, La 30ème édition de notre épreuve de Légende se devait d'être à la hauteur de
l'anniversaire. Présence à nos côtés de nombreuses personnalités dont celle du Président
de la FFA Monsieur Bernard AMSALEM. De très nombreuses festivités sont crées pour
célébrer cet anniversaire. Le Kenyan NYEBUTI s'impose une seconde fois en vainqueur
alors que la petite championne du Monde des courses en montagne, la Russe
DEMIDENKO gagne devant Hafida GADI en battant le record de l'épreuve.
En 2003, malgré la canicule les temps réalisés pour cette 31ème édition sont excellents.
Paul KANDA (Kenya) l'emporte devant une armada africaine impressionnante. Et chez les
féminines sa compatriote E.CHEWMENO en fait tout autant.
En 2004, alors que l'on s'attend à une troisième victoire du Kenyan NYEBUTI, c'est un
jeune coureur des hauts plateaux d'Ethiopie qui le surprend dans la descente et s'impose
en vainqueur sur le foirail. Extraordinaire exploit de la Française Hafida GADI qui sublimée
par sa sélection aux Jeux Olympiques d'Athènes, l'emporte devant les internationales
Africaines et pulvérise le précédent record de l'épreuve féminine.
En 2005, édition très en couleurs, où naturellement l’Afrique domine les débats. Chez les
hommes la domination du nouvel homme fort de l’équipe Kenyane James Kibocha est
écrasante. Il s’échappera dans Goudard, prendra 3min d’avance pour finir avec le plus
grand écart depuis plus de 20 ans. Benoît « Z » qui tentera un retour au 1er plan,
accrochera la 10ème place jusqu’à 8 km de l’arrivée et abandonnera. Chez les filles,
Caroline Cheptanui prend le meilleur sur Hafida Gadi, une nouvelle fois sur le podium de
son épreuve fétiche.
En 2006, c’est la grande fête Ethiopienne. Avec 12 coureurs présents, l’équipe
Ethiopienne est accompagnée d’un stand et d’un orchestre à ses couleurs. Elle se taillera
la part du lion avec Melese GASHAW, déjà vainqueur en 2004 et vainqueur du dernier
Marathon de Paris, qui l’emporte devant son compatriote JUFAR ; le 3ème sera le
vainqueur de 2005 James KIBOCHA. Chez les féminines, victoire de la Hongroise Aniko
KALOVICS, plusieurs fois finaliste olympique. Une nouvelle Nation Est-Africaine fait son
entrée dans le Marvejols-Mende : l’Erythrée.
En 2007, chez les féminines, en l’absence de la lauréate 2006 pour blessure, c’est la
kenyane Mary Keitany, super favorite, qui domine de bout en bout. Chez les hommes, le
record de l’épreuve est battu, ce dernier "tenait" depuis 10 ans ; en effet après une intense
bagarre en tête, le marocain Marda l’emporte à la surprise générale devant les favoris
kenyans, éthiopiens ou rwandais. Le rwandais Disi finit second après une remontée
spectaculaire. Autre record chez les vétérans : le redoutable coureur italien Roberto Barbi
efface lui aussi un record de 97, en signant sa 3ème victoire à Mende dans cette catégorie.
A noter la présence de l’invité d’honneur, unanimement apprécié, Stéphane Diagana, pour
sa première participation.
En 2008, 36ème anniversaire du Marvejols-Mende, pour la première fois un ougandais
s’impose : Nicholas KIPRONO est vainqueur de l’épreuve. Il frôle le record de treize
secondes… Tout au long de la course, il est talonné par l’Ethiopien Delebe qu’il distance
en fin de parcours. Pour les dames, les kenyanes l’emportent, avec Lidia CHIROMEI en
première position. Georgette PAIRO bat le record établi en 2000 chez les vétérans 3. Pour
la première fois la marche-randonnée est organisée, elle regroupe près de 300
concurrents qui prennent le départ à 7h.
En 2009, les grands favoris ont répondu présents, notamment avec le vainqueur 2008
Nicholas KIPRONO, le très remarquable GASHAW Melès, Mary KEITANY, vainqueur 2007
de l’épreuve… La météo clémente était propice aux records, et ce fut le cas : 3 records
pour cette édition. La course est menée de bout en bout par Luka KANDA et Mac Donard
ONDARA, talonnés de près par Nicholas KIPRONO. Dans la descente de Chabrits, Luka
KANDA creuse l’écart et fini la course en 1h10’54 pulvérisant le précédent record de 19
secondes. Chez les espoirs, Igor OLEFIRENKO s’impose en 1h20’07, et pour les vétérans
3, c’est Patrick ROUSSEL qui montera sur le podium avec un temps de 1h33’09 tous deux
ont également fixée la barre un peu plus haut pour la prochaine édition. Chez les femmes,
Mary KEITANY domine tout le long de la course, loin devant les autres concurrentes.
En 2010, Luka KANDA, le vainqueur de l’année précédente et détenteur du record est à
nouveau présent. Il remporte la course, distançant ses concurrents, tout d’abord dans le
col de Goudard, puis dans Chabrits, pour finir en 1h11’38, soit plus d’une minute devant
John KYUI et Samson KLIFEMARIAM pour lesquels le suspens reste entier presque
jusqu’à la fin à savoir qui prendra la deuxième ou la troisième place. Le record ne sera pas
battu, sans doute à cause d’un départ trop prudent. Dans les catégories vétérans, nous
retrouvons les mêmes que l’an dernier, à savoir Hassane EL HAMADI ( VH1), qui améliore
sa performance de deux minutes, Patrick ROUSSEL (VH3), détenteur du record l’an
dernier, il mettra quelques secondes de plus cette année, et pour finir, l’infatigable Manfred
RITTER (VH4), qui améliore sa performance de 7 minutes. Dans les catégories féminines,
l’Ethiopienne Beyene TIRFI TSEGAYE prend la tête dès le départ, elle creuse un écart
important dès le départ et l’emporte haut la main, devant les deux Kenyanes Emily
ROTICH et Martha KOMU.
En 2011, un départ de course plus rapide que jamais permet à Luka KANDA de
remporter pour la 3ème fois consécutive et d’établir un nouveau record. Chez les
féminines, la course se fait plus en douceur, un départ groupé, puis trois athlètes se
détachent et c’est sur la fin de course que Bhirane ABABEL YESHAN se distingue et
l’emporte.
Deux autres records battus : chez les espoirs féminines avec BRINDSDEN Isabel, et chez
les vétérans 2 féminines, c’est FISEL Frédérique qui remporte l’épreuve dans sa
catégorie, et établit un nouveau record.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus.